HTC Desire ou Nexus One sous ICS (rom ice cream sandwich 4.0.4)

htc desire ics spazedog spalshHTC Desire et Google Nexus One ont depuis longtemps été abandonnés par le constructeur. Inutile donc d’attendre une mise à jour officielle ICS, cependant on pouvait toujours espérer une sortie de Cyanogenmod9 sur cette plateforme. Peine perdue, je relatais début août sur FrAndroid la la décision de cyanogenmod d’arrêter les développements CM9 autour des HTC Desire et Nexus One (et tous les snapdragon S1). Cela signifiait clairement qu’il fallait se tourner vers une rom plus confidentielle pour profiter d’Ice Cream Sandwich sur ces smartphones.
J’ai testé pas mal de ROM dans de nombreuses configurations, et suis finalement arrivé à un résultat très honorable que je vais présenter ici.

 

htc desire ics spazedog app

Prérequis 1: recovery CWM, bootloader dévérouillé, S-Off

Pour déverrouiller complètement votre HTC Desire, une seule adresse Revolutionary.
Besoin d’un tuto, c’est par là.
Personnellement j’ai utilisé la version Linux de revolutionary, lancée en mode root (sudo ./revolutionary), qui fonctionne directement sans driver spécifique (sous Windows les drivers HTC sont requis). Une vos le process terminé votre smartphone aura un bootloader déverouillé, et sera passé en S-OFF.
Un dérivé de Clockworkmod recovery sera optionnellement installé sur le smartphone.

On peut ensuite si on le souhaite installer une version tactile plus récente de CWM : Touch Recovery
Une fois le fichier img téléchargé, et renommé recovery.img, il faudra redémarrer le téléphone en mode hboot, passer en mode fastboot, bancher le cable usb au PC, puis utiliser la commande fastboot pour flasher le recovery (présente dans le même répertoire qu’ADB dans le SDK android). Ce qui donnera sous linux (si le fichier recovery.img est placé dans le même dossier):
sudo ./fastboot flash recovery recovery.img

(enlever sudo ./ en ligne de commande windows)

htc desire clockworkmod CWM recovery touch

Prérequis 2: carte micro SD performante et sd-ext

Les possesseurs d’HTC Desire et Nexus One, le savent, le principal problème de ces mobiles réside dans leur manque de mémoire interne. Une fois le système Android installé, c’est la guerre aux octets pour installer des applications, la taille de /data étant fort limitée. Sous Gingerbread cela passait encore mais sous ICS point de salut: il faudra déplacer certains répertoires (/data/app et /data/data notamment), vers une partition sd-ext de la carte SD. Croyez-moi sur parole pour ce petit exercice toutes les cartes ne se valent pas. On aurait tendance à penser que plus la classe est élevée, et meilleur sera le résultat, erreur. Une carte SD de classe 4 se sortira bien mieux d’une lecture/écriture aléatoire sur plusieurs fichiers, qu’une classe 10 optimisée pour la lecture séquentielle d’un seul fichier. Le forum XDA présente les meilleures cartes micro SD pour roms custom. Après avoir testé une classe 10, je me suis rabattu avec succès sur une Sandisk 32 Go classe 4, avec des résultat très probants (pour un prix modique)!
Cette carte devra être partitionnée en 2 : une partition fat32 (sdcard) classique, et une partition ext4 (sd-ext), 1Go semble une bonne taille pour cette dernière. (il est conseillé de faire cela sous linux, avec gparted par exemple)

Installation de la Rom Spazedog ICS 4.0.4 sur HTC Desire ou Nexus One

Plusieurs ROM existent, j’en ai testé pas mal pour finalement m’arrêter sur Spazedog ICS pour HTC Desire, ou SpazeDog ICS pour Nexus One.
dk_zero-cool nous propose cette ROM basée sur CM9, et descendante de BCM

htc desire nexus on ics 4.0.4HTC DESIRE ICS 4.0.4

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le smartphone en mode recovery, on peut lancer l’installation de la ROM depuis le ZIP téléchargé. L’installateur AROMA fait des merveilles en proposant profusion de choix et options.
htc desire ics spazedog diskmanager sd-ext a2sd app2sd La partie la plus cruciale est le management de la partion sd-ext, qui est opéré ici via Disk Manager. J’ai opté pour un déplacement de /data/app (applications), /data/data , (données des applications) sur sd-ext. Ce choix permet d’installer un maximum d’applications tierces tout en gardant le dalvik-cache en mémoire interne (meilleur pour les performances).
Ensuite il ne sera pas utile d’utiliser App2SD, car cela conduirait à déplacer certaines parties des applis de sd-ext vers sdcard, ce qui dans notre cas serait contre productif.

Côté launcher, je conseille de rester sur le launcher de base (stock), ou bien Trebuchet, mais surtout pas Nova ou Apex (proposés lors de l’installation). Ces deux derniers sont excellents, mais poseront vite un problème: contrairement au launcher de base ou Trebuchet, les 2 autres voudront se mettre à jour, et passeront ainsi de la partition /system à la partition /data/app (qui est moins performante puisque sur carte SD). Bien sûr on peut aussi refuser la mise à jour, mais elle sera alors demandée à chaque reboot ou lancement du Play Store…Trebuchet est moins riche fonctionnellement, mais au moins il reste silencieux et sur /system/app (donc en mémoire interne)!
Signalons une astuce : Trebuchet en version cyanogenmod fait 7Mo, on pourra être tenté de le remplacer par une version allégée de Trebuchet vue sur XDA (500 ko seulement!), la RAM ne s’en portera que mieux!

Les performances du HTC Desire sous ICS

htc desire ics QuadrantJ’ai opté pour un léger overclock (1046MHz au lieu de 998 en fréquence max) avec le gouverneur smartassV2.
Quadrant m’a délivré un sympathique score de 1516 (vu l’âge du capitaine c’est plus qu’honorable!)

En tous cas bien plus que le score piteux obtenu avec d’autres rom ics, voire même CM 7.2 sous GB (oscillant entre 800 et 1050 pour ma part).

Au delà d’un benchmark, qu’en est-il de l’usage au quotidien? Sous Spazedog ICS, mon HTC Desire se montre réellement fluide et agréable (et c’est bien la seule ROM ICS testée qui m’ait apportée cette sensation).
L’USB tether fonctionne (partage de connexion USB), de même que le WIFI theter (partage USB), la led de notification, l’appareil photo etc, etc

Les points négatifs

  • L’autonomie générale en prend un grand coup, en usage normal je rechargeais le téléphone tous les 2-3 jours sous GB, sous ICS c’est tous les 2 jours, en usage plus intense tous les jours. Cependant, rien d’exceptionnel, des mobiles bien plus récents s’en sortent bien moins honorablement (Galaxy Nexus en tête)
  • le décodage hardware des vidéos ne fonctionne pas, il faudra donc lire les vidéos  avec MX Player par exemple

    MX Player

    0
    100,000,000 - 500,000,000
    Link Android Market


    MX Player Codec (ARMv7)

    0
    10,000,000 - 50,000,000
    Link Android Market
  • L’enregistrement vidéo ne fonctionne pas non plus, par contre l’appareil photo parfaitement.
  • L’application radio FM est absente, j’ai tenté d’installer une copie de l’appli FM.apk issue d’une rom CM7 GB, mais elle ne fonctionne pas sous ICS. On pourra cependant retrouver la radio avec Spirit FM Lite ou sa version expérimentale sur xda.

    . old spirit fm lite

    NOK1,200.00
    5,000 - 10,000
    Link Android Market

 Conclusion

Certes le smartphone a moins d’autonomie, et la caméra viédo ne marche plus, mais le gain en terme d’usage et d’ergonomie n’est plus à démontrer entre Gingerbread et Ice Cream Sandwich. HTC Desire comme Nexus One offrent sous ICS une interface bien plus léchée et agréable (Gmail, et le gestionnaire de contacts en sont les illustrations les plus spectaculaires). A mon avis, le fossé séparant Gingerbread d’Ice Cream Sandwich compense largement le sacrifice de la caméra. De plus on profite aussi des nombreux tweaks et améliorations procurés par CM9 (cyanogenmod9) base de la rom Spazedog (overclock, personnalisation de la barre de notification, menu de reboot complet…).

Et Jelly bean (JB) pour HTC Desire et nexus one?

Pour terminer signalons qu’une version Jelly Bean (JB 4.1) de Spazedog existe aussi, on y retrouve les même limitations que la versions ICS, avec cependant d’autres manques:
sous Jelly Bean, l’appareil photo fonctionne, mais plante parfois le Desire ou Nexus One, plus gênant l’USB tether ne fonctionne plus, de même que Trebuchet. C’est pourquoi je préfère de loin la version ICS.

Il reste 6 commentaires Aller aux commentaires

  1. japama /

    J’utilise cette rom avec nova launcher.
    Le seul défaut est me semble t’il mount2sd. Il faudrait utiliser link2sd avec titanium pour pouvoir choisir quelles sont les applis qui doivent rester sur la partition interne et là tout serait presque parfait.

  2. Dan /

    Merci de nous présenter cette excellente rom. Avec la cache Dalvik en interne je manquais d’espace. En la déplaçant sur sd-ext mon Nexus one à atteint 1834 au lieu de 1500 sur Quadrant.

  3. Nexus1703 /

    Bonjour, et merci pour ce super tuto. Malheureusement, les apples entrants ne fonctionnent plus du tout. j’ai testé le réseau en mettant la sim dans un autre tel et tout marche, mais sur mon Desire, c’est direct en messagerie. Pour le reste, tout marche nickel et les appels sortants aussi..; Les notifications d’appel manqués marchent bien aussi…Bizarre non? Mais bon, vraiment besoin d’aide là, sinon c’est retour à LeeDroid avec GB 3.3.3…

    1. FredBx / Auteur du Post

      Il s’agit sans doute d’un problème de baseband radio. Pour télécharger la dernière radio pour HTC Desire, voici le lien: http://forum.frandroid.com/topic/33112-radio-les-differentes-radio-pour-votre-desire/

      1. Nexus1703 /

        Merci fredBx, je viens de vérifier à tout hasard mais j’ai bien la dernière Radio. Je pense que c’était surtout la ROM qui s’était mal installée.. Du coup réinstall, prob de montage de la SD? reboot et hop, tout marche!

    2. Nexus1703 /

      Bon, en fait en réinstallant la mod par dessus en mode custom he ben ça marche super! Merci pour le tuto, c’est super!

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *